La Fête

Ne vous est-il jamais arrivés de vous retrouver à une fête et ne pas vous sentir à votre place ? Comme en décalage… C’est de ça que parle ce texte.

TEXTE

C’était une drôle d’histoire
Où je broyais du noir à une fête
Pendant que tout le monde se marre
Je gamberge je me prends la tête

C’est le week-end un week-end ou je suis chic quoi
Et mes chaussures sont cirées je mets je mets mes ray-ban
Mon costume noir un peu kitch et serré
C’est une soirée triviale dans quoi me suis-je encore fourré

C’était une drôle d’histoire
Où je broyais du noir à une fête
Pendant que tout le monde se marre
Je gamberge je me prends la tête

Comme des bestiaux sur la piste de danse

Quel… quel drôle de rituel de l’ordinaire
Conforme aux normes sociales
Faire l’idiot porter haut le flambeau
L’humanité inspirée par l’écho médiocre et faux
Comme cette file de bâtards
Près pour ces jeux tendancieux

Écarteler ces minables
Éclabousser ces ringards
De leur sang de leur sens
Dévoiler l’inconsistance

Thérapie globale pour agités du bocal
Mais rendez-vous mais rendez-vous aux autorités locales
Taser picote dépote injure brimade
Et me voila à écoper écroué dans une prison

Quel con j’ai craqué payé
Manières et manies je me suis dénoncé
Con dans un asile enfermé
Tout ça pour faire comme tout le monde et pour danser

C’était une drôle d’histoire
Je gamberge je me prends la tête

FICHE TECHNIQUE

K-Lizeüm, janvier 2016
Composée par Jean-Marc Ernes, Grégory Facella et Thomas Facella
Texte de Jean-Marc Ernes

Live

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s