Prisonnier

De nouveau de l’écriture automatique autour du thème du prisonnier. Le titre est choisis aussi en fonctionne de la série des années 1960. La compo est très planante. La version ci-dessous est une version de 2014. Vous trouverez plus bas une version live d’époque.

SON

Version 1994

Version 2014

TEXTE

Embaumement d’appoint qui vivra longtemps oui pour longtemps
Embaumement certain d’un être lent enfermé longtemps
Pour longtemps pour longtemps

Pour longtemps se détruisant
Pour longtemps en déstabilisant
Regardant le reflet très brouillé
De sa volonté étouffée par l’agressivité
Prisonnier d’une chaîne ou bien enfermé par cet air vicié d’agressivité
Retourner tout droit vers l’autre côté
Oui vers l’autre côté l’autre côté

Ridiculisé par tous ces fossés il se penche alors et tente de sauté
Enfermé il ne peut plus se toucher tous ces être viciés d’agressivité
Pour les aider il faut sauter

Il ne peut plus vivre l’anxiété
Il ne peut plus se faire pardonner
Il veut oublier le fossé
Les prisonniers l’autre côté les embaumés l’agressivité se faire vider
Et enfin se désenchaîner et bouger être libre et pouvoir voler

FICHE TECHNIQUE

Arkham, 1994
Composée par Philippe Pironet, Jean-Marc Ernes, David D’Ascenzo et Gaëtan Streel
Texte de Jean-Marc Ernes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s