#213 > K-Lizeüm à la Concentration des Veteranen France

Et nous voila parti pour tout un week-end en France à Brottes, juste à côté de Chaumont en Haute-Marne. On part avec les Dog Day’s. Ils jouent le samedi et nous le vendredi.

Démarrage le vendredi très tôt le matin, enfin à peu près car j’oublie mon GSM à la maison ce qui m’oblige à retourner le chercher et je met direct plus d’une heure de retard dans la vue du planning bien ficelé de Mimmo, notre manager.

Sur le trajet, on discute de la tas de trucs fascinant et on s’amuse à faire des tests de personnalité. Lorsque nous nous arrêtons au Luxembourg pour le plein d’essence et le ravitaillement, le temps a passé très vite. Une autre escale pour dîner et débarquement fin d’après-midi sur un terrain sportif aux allures de désert de western spaghetti au pays des mangeurs de grenouilles.

Le temps de faire le tour des campeurs, tous motard, normal nous sommes à une convention motards, et nous démarrons le montage du matériel suivi des réglages. Le tout se fait assez naturellement. Jimmy (ingé son et bassiste de K-Lizeüm) n’a pas besoin de donner beaucoup de directives. Chacun trouve rapidement sa place et des tâches à accomplir sans que personne ne se marche sur les pieds et sans pression. Ensuite, on monte les tentes et on établi le campement juste avant l’apéro.

La convention est organisée par les Veteranen de France, groupe de motards à l’origine issus d’Allemagne dont une délégation était d’ailleurs présente. Il y avait des groupes de motards de Belgique aussi : les Jets de Welkenraedt et les Pharaons de Marche. Il y avait aussi les Insurgés qui filaient un bon coup de pouce aux organisateurs, entre autre à l’intendance. Mimmo et ses comparses des Dog Day’s qui participent à cette concentration pour la 4e fois, nous invitent à le suivre pour nous présenter ses potes des Jets qui boivent l’apéro. Pastis et Jack Daniels à la cannelle, grosse blague, surnoms dignes de BD et tapes dans le dos amicale… L’ambiance est très bon enfant et les seuls grognements qu’on entends sont ceux des motos, Harley Davidson en tête.

On attends tranquillement le souper avant de monter sur scène sur le coup de 22h00 bien tapé. Mimmo nous présente. Sur la pleine, une centaine de motards éparpillés sous une tonnelle, assis sur des bancs à boire des coups et pas forcément disposé à écouter de la musique… du moins c’est ce que leur attitude laissent supposer.

Nous avons étoffé notre set de reprise pour l’allongé, juste pour l’occasion. On va donc jouer en plus de nos compos, Il suffira d’un signe de Goldman et J’ai vu de Niagara où on invite Mimmo à l’impro… Mais on fera aussi certaines reprises de titres anglosaxon que j’ai interprété et traduit sur ma chaîne Youtube : Pretenders de Foo Fighters qui devient L’Inquisiteur, Aerial de System of a Down qui devient Aérienne, Get Lucky de Daft Punk qui devient Cette nuit et musicalement inspirée par la version rock de Halestorm et enfin deux titres mixés ensemble : Epic de Faith No More, rebaptisé Épique qui s’enchaîne en plein milieu sur Cochise d’Audioslave.

J’oublie cependant une reprise… Tête de mort… Sorte de chanson fétiche de cette convention à l’instar de celle qu’on peut rencontrer dans des campings ou des clubs de vacances. Il s’agit en réalité d’une chanson qu’un groupe de punk était venu joué quelques années plus tôt et qui avait marqué les motards… enfin… qui les avaient bien fait rire surtout.

Au final, nos covers n’ont ni plus ni moins de succès que nos compos et le public semble globalement conquis. Les Dog’s nous assurent que même si ils sont peu devant la scène, c’est déjà un exploit. Après le concert, de nombreux motards viennent nous féliciter. On distribue des cd et des autocollants… comme d’habitude. La différence avec les autres concerts, c’est que les échanges vont se prolonger les deux jours qui suivent.

Le lendemain, nous allons dîner à 30 km de notre lieu de résidence et nous participons à la balade-cortège des motards qui dure près d’une heure trente. Un truc super bien organisé avec des équipes qui bloquent le trafique aux carrefours pour ne pas diviser le cortège et tout. On passe le temps en écoutant le feuilleton audio Le Donjon de Naheulbeuk.

Après le repas, on décide d’aller avec Thomas, Jimmÿ et Kevin au bord d’un lac pour se rafraîchir. On y fera un peu de pédalo avant de repartir pour le campement. Avant le concert de Dog’s au soir, une petite réunion de groupe s’improvise. On y débat des méthodes, des objectifs… Tout au long du weekend, on s’est aussi échangé des références de youtubeur, de blogs, site, trucs marrants, qui font réfléchir, etc. Ce séjour a vraiment tous les ingrédients d’un vrai team building !

Pour le concert des Dog’s. Thomas joue de la guitare en remplacement de Quentin qui n’a pas su participer au séjour, au côté de son frère Greg, qui fait partie des deux formations. Jimmÿ s’occupe en toute logique du son et est aidé par Kevin, qui tente de réglé le problème de la membrane du baffle de gauche et moi, je me vois attribué par Pascale, le guitariste des Dog’s, le rôle de photographe. A nouveau, chacun un rôle naturel.

A la fin du concert, Mimmo m’invite à son tour. Lui dans K-Lizeüm c’était sur Niagara et moi, il m’invite sur Nirvana et leur tube, Smell Like Teen Spirit… Un titre que je connais bien puisque c’est un peu cette chanson qui m’a donné envie de devenir chanteur de rock…

La soirée se termine par un démontage efficace, entrecoupé par le spectacle amusant d’une épreuve de lenteur; le premier motard arrivé à perdu. Et on fini par le visionnage de Dikenek sur un téléphone.

Le lendemain, le camp est démonté rapidement et on peut démarrer plus tôt que prévu. Le temps de dire au revoir à tous nos nouveaux copains motards et on repars sur la route. Un au revoir de courte durée car on les croisera à différentes étapes sur la route et, entre autre, au dernier resto où toute la bande fait le plein de burger. La prochaine étape, c’est une résidence de 2 jours le week-end d’après au Centre Culturel de Chênée, si après ça on n’est pas blindé pour les festivals qui suivent…

 

Groupe

K-Lizeüm

LINE-UP

Chant : Jean-Marc Ernes
Batterie : Grégory Facella
Guitares : Thomas Facella et Kevin Penay
Basse : Jimmÿ Senoussi

Date

Vendredi 7 juillet 2017
Concentration des Veteranen
Fédération Sportive des ASPTT
Rue de Villiers, 52000 Brottes – Chaumont, France

> Concert précédent : K-Lizeüm à La Fête de la musique de Marchin
> Concert suivant : K-Lizeüm au Home Made Music Festival

Photos

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s