Ombre

Ombre décris simplement toute la poésie que renferme l’obscurité dans laquelle on peut parfois aussi se sentir rassurer.

SON

TEXTE

 

Ombre un mot pénétrant le seul sol fécond
Passe de saisons en saisons
La passion du noir profond
Astre lunaire brillant pendant une nuit sans fond

Et lorsque son age devient présage
Alors la lumière la détruit
Les ombres pressantes en nombre s’enfuient
Laissant le soleil détruire l’ambiance
Une ambiance que créent les noirs intenses

Intensité de lumière qui rends net et linéaire
L’ombre persiste elle attends caché derrière
Elle attends caché derrière que s’en aille le clair

Pour rendre à l’obscur sa présence
Retrouver alors les noirs intenses
Retrouver alors le noir profond
Que beaucoup attendent avec raison
Attendent avec raison
Attendent avec passion

Mais reviens la nuit où murmure est cri
Où tout est suggestion
Où un regard déchaîne la passion

La passion que crée la nuit
Seul les ombres connaissent vraiment
Les raisons à cette folie
Pourquoi elles restent en vie
Jusqu’à ce que vienne le jour
Rendant un côté plat à tout amour
Les ombres veillent le jour
Les ombres veillent pour toujours

Les ombres veillent le jour
Les ombres veillent pour toujours
Mais reviens la nuit où murmure est cri
Où tout est suggestion
Où un regard déchaîne la passion

FICHE TECHNIQUE

Arkham, 1994
Composée par Gaëtan Streel et Jean-Marc Ernes
Texte de Jean-Marc Ernes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s