Baston

La violence des pogos m’avait marqué à l’époque. Les extrémistes de gauche et de droite aussi. J’en ai fait une chanson. J’étais contre toute forme de violence. Le fameux « foudroyé par la colère » en a marqué plus d’un. « Et les fleurs si peu abordables » est un clin d’œil à Jacques Brel. Ce titre était souvent réclamé.

SON

TEXTE

Foudroyé par la colère rien ne compte dans la baston
Foudroyé par la colère rien ne compte dans la baston
Que tu sois noir blanc ou beige tant que tu saignes c’est bon
Raciste ou pas c’est la guerre la baston c’est tellement con

Foudroyé par la colère rien ne compte dans la baston
Foudroyé par la colère rien ne compte dans la baston
Un but pour tapper tes frères t’as toutes les excuses c’est bon
Raciste ou pas c’est la guerre la baston c’est tellement con

Foudroyé par la colère rien ne compte dans la baston
Foudroyé par la colère rien ne compte dans la baston
Si ta gueule me casse les nerf tant que tu saigne c’est bon
Raciste ou pas c’est la guerre la baston c’est tellement con
Et les fleurs si peu abordables

Si tu es dans la misère y’aura toujours la baston
Si tu es dans la misère y’aura toujours la baston
Recrutement des solitaires pour en faire un tas de gros cons
Raciste ou pas c’est la guerre la baston c’est tellement con
Mais vachement plus abordable

FICHE TECHNIQUE

Arkham, 1993
Composée par David D’Ascenzo, Jean-Marc Ernes et Philippe Pironet
Texte de Jean-Marc Ernes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s