D.Majiria – On a marché sur la Terre…

Premier et unique album de D.Majiria, précédé d’une longue préparation… Des maquettes au Noise Factory Studio, avec Gérald Jans, et au Studio PH8, avec Philibert Otto, ont d’abord été enregistrées pour mettre à plat un certains nombres de titres choisis. Le groupe n’en gardera que 14 pour réenregistrer l’ensemble au Studio Molière à Bruxelles par Eric Renwart. Un travail de plusieurs semaine, la nuit, car les membres du groupe travaillent la journée.

Et surtout des invités sur cet album, dont Jojo Napalm, alias Georges Beguin qui a participé au projet des Beruriers Noirs et qui vient chanter sur le cover du même groupe. Par ailleurs, Georges nous permettra de faire distribuer notre album par Bang! où il travaille.

Il y a aussi Lara Andrulli au violon, qui rejoindra quelques années plus tard Rorcha, Rolando Guerrieri, un pote pianiste de l’ingé son qui « passait par là » mais aussi Laurent Harzé, chanteur de Spleen à l’époque.

Disponible sur Bandcamp, iTunes…


TRACK-LIST

  1. Elle me tue
  2. Mauvais fils
  3. Etat paradoxal
  4. Faces
  5. La Route du Paradis
  6. Cercle vicieux
  7. Semer le doute
  8. La Corde raide
  9. Les Enfants du sang
  10. Sans toi
  11. Contre sens
  12. Leur monde
  13. La Mort au choix
  14. On sature

FICHE TECHNIQUE

Interprètes :
Gaëtan Celi : Guitare > Titres 1 à 14
Patrice Di Prima : Batterie > Titres 1 à 14
Jean-Marc Ernes : Chant > Titres 1 à 14
Philippe Soudon : Basse > Titres 1 à 14
Laurent Harzé : Chant > Titre 9
Lara Andrulli : Violon > Titre 9 et 14
Jojo Napalm : Chant > Titre 13
Rolando Guerrieri : Piano > Titre 14

Studio :
Studio L’Air ne fait pas la chanson // Enregistrement et mixage
Foon Studio // Mastering
Studio 3:14 // Pressage

Technicien :
Eric Renwart : Enregistrement, mixage et mastering

Musique :
D.Majiria > Titres 1 à 12 et 14
Berurier Noir > Titre 13

Textes :
Jean-Marc Ernes > Titres 1 à 12 et 14
Berurier Noir > Titre 13

Arrangements :
D.Majiria > Titres 1 à 14
JP Devos > Titres 6 et 10

Extraits :
Maurice Sarfati, dialogue de la série Le Prisonnier > Titre 1
Louis Arbessier, dialogue de la série Le Prisonnier > Titre 13
Ennio Morricone, extrait de « Per qualche dollari di piu » > Titre 2

Pochette :
Jean-Marc Ernes : graphisme
Jean-François Pichon : photographies

(c) Galva Production / Bang! Distribution – 2006

Blog sur la session studio


Presse

Rock One


Télémoustique


Liège 04

 


 

Chronique sur Noisy Town

« On a marché sur la Terre… », clin d’oeil à l’une des B.D. d’Hergé ? Comme Tintin, D.Majiria est originaire de la belgique mais se sera sans Milou et le Capitaine Haddock que le groupe verra le jour il y a presque 10 ans déjà. Leur premier EP « Acide.com » ne sortira pas avant 2000, suivit d’un second en 2004, « Hybride ». Plutôt bien accueilli par leur premier EP, « Hybride » permettra à D.Majiria de partager la scène avec Lofofora, Feverish, Black Bomb A, L’Esprit du Clan, Eths, Babylon Pression, Masnada ou encore Mass Hysteria. D.Majiria est fière de vous présenter leur premier album enregistré au Studio Molière (Zappa, Black Sabbath…) à Bruxelles avec Eric Renwart.

Attention, D.Majiria balance du gros son puissant et métallique ! Leurs compos sont franchement bien foutues et réfléchies, alternant entre gros riffs dévastateurs et passages mélodiques inspirés de la pop. Le groupe a réussi à adoucir sa musique en posant délicatement les émotions nécessaires (« Etat paradoxal », « Cercle vicieux »), tout en continuant à projeter sa rage à toute vitesse (« La route du paradis »), surtout dans le chant, parfois proche de Tagada Jones, et les paroles, en français svp ! « On a marché sur la Terre… » contient de bonne choses, des morceaux super efficaces (« Elle me tue », « Leur monde »), beaucoup d’énergie (« Mauvais fils »), parfois beaucoup plus de rock que metal (« Semer le doute », « La corde raide », « Contre sens »), un peu plus de douceur (« Sans toi »), des mélodies accrocheuses (« Cercle vicieux ») ou une superbe reprise de Bérurier Noir (« La mort au choix ») ! Autre point très positif de l’album : la qualité de la production avec un son franchement énorme ! En presque 10 ans d’existence (le groupe s’est formé en 1997), D.Majiria a l’air d’avoir pris son temps pour sortir son premier album qui s’avère être de qualité dans le domaine du rock-metal. Pour vos premiers pas sur la Terre, suivez D.Majiria.


Caravan Pass 2006

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s